Bienvenue sur le site du lycée polyvalent Nelson MANDELA

"L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde". (Nelson.MANDELA)
mardi 19 septembre 2017
Vous êtes iciAccueil>International>P.D.E
mardi, 17 février 2015 06:59

PDE Lycée Bras Fusil

Écrit par Hardouin Corinne
Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

Qu’est ce qu’un PDE et pourquoi ?

Un PDE présente et encadre la stratégie internationale du lycée en termes de besoins, d’objectifs à atteindre et de formation pour le personnel de l’établissement. Il concrétise la volonté  d’ouverture manifestée dans le projet d’établissement :

Axe 1 une organisation au service de la réussite de nos élèves,

Axe 2  lutter contre l’absentéisme et le décrochage scolaire et élever le niveau d’ambition des élèves,

 Axe 4  améliorer la vie dans l’établissement pour renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté éducative

1/ Analyse des besoins de l’établissement en terme d’ouverture sur l’internationale

Le contexte du LPO Bras Fusil :

-          Le lycée se situe dans un quartier plutôt défavorisé mais en expansion avec de nouvelles infrastructures. La majorité des élèves sont issus de familles modestes ce qui se traduit par un taux élevé de boursiers dans l’établissement (environ 70%).

D’un point de vue scolaire, les élèves manifestent peu de motivation pour les langues et un manque d’ambition professionnelle. Il est difficile de recruter dans les sections européennes proposées. Un dispositif pour lutter contre le décrochage scolaire a été mis en place depuis la rentrée scolaire 2014 afin de ramener les élèves dans l’enceinte de l’établissement et réduire le taux d’absentéisme qui se situe au dessus de la moyenne académique.

D’un point de vue de la mobilité, les élèves voyagent peu et envisagent rarement d’ouvrir leur parcours professionnel hors académie.

Le  sentiment d’appartenance à l’Europe est une notion vague en raison notamment de la distance géographique de l’île.

-          D’un point de vue du personnel de l’établissement, le personnel souhaite une remise à niveau en langues et acquérir, enrichir de nouvelles compétences pédagogiques et professionnelles ainsi que diversifier ses pratiques pédagogiques.

 

Etat des lieux  des actions de mobilité réalisées et des projets de mobilité :

-          stage en entreprise en SEP sur Maurice, formation en anglais des affaires sur Maurice, séjour linguistique sur Londres, stages BTS AM en Afrique du Sud et en Irlande.  

-          En projet : stage BTS  SIO sur Maurice, appariement avec un établissement scolaire d’Australie.

-          Deux mobilités du personnel en 2014 de type mission de formation.

Constat : Un rayonnement du lycée sur la zone océan Indien mais  peu sur l’Europe (distance et cout). Une section de BTS concernée par les stages à l’étranger sur les cinq et une section de SEP.

 

Objectifs :

-          développer le nombre d’élèves et d’étudiants qui partent en stage en entreprise à l’étranger (vu la coloration  tertiaire du lycée) et l’ouverture sur l’international en terme de partenariat entre établissements scolaires (échanges virtuels) et partenariats lycée- entreprises.

-          Encadrer les stages à l’étranger et suivre les apprenants sur les lieux de stage afin de crédibiliser le projet et pérenniser les liens avec l’entreprise.

-          Intensifier la formation du personnel et les échanges avec des partenaires en Europe ou dans la zone Océan Indien.

 

Public cible :

-           les sections européennes

-           tous les apprenants volontaires de toutes sections dont le profil  répond aux attentes exigées pour ces projets (sérieux, motivation, investissement…)

-          Les équipes pédagogiques

-          Le personnel administratif et le personnel de direction.

2/ Pour répondre à ces objectifs quels sont les besoins en termes de formation du personnel enseignant, administratif et de direction du lycée :

-          Acquérir  des compétences pédagogiques, professionnelles et managériales nouvelles et approfondies (la pédagogie  de projet, lutte contre le décrochage scolaire, découverte de l’entreprise et du monde du monde du travail dans un pays autre, l’inter-culturalité, pratiques innovantes pour remotivation des élèves et mobilisation des équipes …) au contact de professionnels d’autres systèmes (mission de formation, stages d’observation, cours…)

-          Encourager une remise à  niveau en langues au niveau du lycée avec la possibilité de passer le TOEIC à l’université et/ou la possibilité de partir en mission de formation avec des organismes de formation.

3/ Impacts escomptésà différents niveaux (le personnel en mobilité, les élèves, l’établissement) et critères  d’évaluation de la politique internationale du lycée :

Au niveau des apprenants :

-          motivation  renforcée pour participer aux activités d’enseignements liés au projet et regain d’intérêt pour les langues.

-          Développer leur sens de l’autonomie, leur sens de l’initiative et leur estime de soi.

-          Accroitre leur employabilité et lutter ainsi contre l’exclusion sociale. Faire marcher l’ascenseur social.

-          Meilleure appréhension de la citoyenneté européenne et sensibilisation à la dimension interculturelle. Intégrer l’idée de mobilité dans leur parcours professionnel.

-          Critères d’évaluation quantitative :

-          Augmentation du nombre d’élèves inscrits en section européenne et de leur réussite aux examens.

-          Augmentation du  nombre d’élèves et d’étudiants qui participent aux  stages à l’international.

-          Réduction du nombre d’élèves en décrochage scolaire.

Au niveau du personnel :

-          Dynamiser les enseignements et faire évoluer les pratiques professionnelles. Impulser des pratiques innovantes lors des rencontres avec d’autres enseignants.  Capacité accrue à amener des changements en vue de l’ouverture sur l’international de l’établissement.

-          Augmentation du nombre de projets interdisciplinaires au sein de l’établissement.

-          Augmenter le nombre de référents de la mobilité pour améliorer le soutien et la promotion des activités de mobilités.  Mutualiser nos expériences (RESPIRE et Plan de Formation Etablissement)

-          Proposer l’unité facultative de mobilité en section professionnelle (BO N°31 du 28/08/14)

Au niveau de l’établissement :

-          Capacité accrue à agir au niveau international. Amélioration de la mise en œuvre, du contrôle et du suivi des projets à l’international.

-          Publication des expériences sur le site du lycée et le journal lycéen. Donner de la visibilité aux projets de mobilité notamment lors des journées portes ouvertes.

Lu 1784 fois Dernière modification le mardi, 17 février 2015 17:29

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Aucune donnée personnelle n'est collectée. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris